HandicapLes handicaps ⁄ Aménagements raisonnables Imprimer
augmenter la taille du texte

Aménagements raisonnables

Selon la loi anti-discrimination du 10 mai 2007, les aménagements raisonnables sont des mesures qui doivent permettre à une personne handicapée d’accéder à un environnement de travail spécifique. L’aménagement raisonnable permet d’enlever les barrières d’un environnement inadapté pour une personne handicapée afin que celle-ci participe à la vie sociale comme n’importe qui d’autre.

Quelques exemples d’aménagements raisonnables:

  • des rampes d’accès pour fauteuils roulants
  • des dispositifs techniques permettant aux sourds et aux aveugles de communiquer
  • l’utilisation d’un langage simplifié pour les personnes atteintes d’un handicap mental
  • l’adaptation du poste de travail (téléphone, chaise ou écran adaptés,…)
  • l’accompagnement d’une personne aveugle
  • la traduction en langue des signes
  • la possibilité de s’asseoir en attendant son tour dans une file au guichet
  • des sanitaires accessibles
  • un horaire adapté ou le travail à domicile
  • L’absence de ces aménagements peut donc constituer une forme de discrimination

L’aménagement raisonnable répond à un problème individuel, ce qui le distingue de l’accessibilité qui s’adresse à tous. Le caractère ‘raisonnable’ doit être évalué par rapport à l’impact financier et organisationnel, ainsi que par la fréquence d’utilisation prévue.

© Egalité des Chances Diversité 20 Bld du Jardin Botanique – 1035 Bruxelles T. : +32(2) 800 36 75 F. : +32(2) 800 38 08 Mail : egalitedeschances@mrbc.irisnet.be